Les qualités d'un toro

Publié le par Charles CREPIN

La temporada est lancée ! Avant nos prochains périples en terre taurine qui nous conduiront vers Madrid, Cordoue, Vic, Istres ou Céret, il est temps de revenir sur quelques définitions de termes taurins couramment utilisés, j'espère à bon escient. Voyons ce qu'en dit El Giraldillo sur son site, une référence à ranger dans vos favoris !

Éclaircissons le sens de plusieurs notions essentielles qui permettront de valoriser le toro et par là même le travail du torero :

Bravoure : qualité spécifique du taureau brave; dans la suerte des piques, capacité combative d’un toro devant s’accroître avec le châtiment; capacité de l’animal à charger jusqu’à la mort.

Une notion en relation avec la bravoure est la codicia, soit la capacité à charger inlassablement, à chercher de nouveau le leurre à la sortie d’une passe de manière à permettre d’enchaîner celles-ci.

Caste ou Race : caractère, pouvoir de combativité du toro dans le combat. Un animal peut être de bonne ou de mauvaise caste. S’il a trop de nerf et de tempérament on parlera d’un toro de mauvaise caste. La bonne caste sans doute est-elle synonyme de bravoure...

El Giraldillo - Lire l'article complet sur le site, ici

 

Publié dans Le toro, Culture Taurine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article