95 ème CONGRES de la FSTF

Publié le par cercletaurin.nimois

 

 

 

FEDERATION DES SOCIETES TAURINES DE FRANCE

 

COMMUNIQUE

 

25/10/2011

 

La FSTF vient de célébrer son 95ème Congrès. Celui-ci, organisé de main de maître par le Cercle Taurin « La Querencia » de Saint GILLES (Gard), a connu une grande affluence.

Les travaux ont permis de faire le bilan de la temporada française, d’analyser les problèmes des Présidences et de proposer des solutions, enfin d’assister à une présentation de l’historique et des origines des élevages Français. Nos invités étaient : Francis FABRE, Christophe FANO, Joël BARTOLOTTI et René ANDRÉ.

Le bilan de la temporada a permis de mettre en exergue :

- La médiocrité d’un trop grand nombre de corridas du circuit des toreros vedettes avec leurs toritos standards et leurs déroulements triomphalistes, notamment dans les arènes de NÎMES, ARLES, BEZIERS, DAX et MONT de MARSAN qui ne méritent pas d’être en 1ère catégorie même s’il y eut quelques points positifs ;

- La qualité et l’émotion ont été présentes dans de nombreuses petites arènes avec des encastes variés, notamment à CERET, ORTHEZ, St MARTIN de CRAU, ALES, ROQUEFORT, PARENTIS, TARASCON, AIGNAN, VAUVERT, RION des LANDES, … Et bien d’autres qu’il serait trop long de citer ici. De plus, les petites arènes ont besoin d’être aidées par l’afición et le public en général.  

Lors de l’Assemblée Générale, les représentants des aficionados se sont tout d’abord recueillis en hommage à Henri CAPDEVILLE qui fut Président emblématique de la FSTF durant 22 ans. Ils ont ensuite pris les décisions suivantes :

* Travailler sur la création d’un Corps de Présidents.

* Créer un Symposium « Présidence » pour une rencontre annuelle de Présidents, d’Assesseurs et de Vétérinaires Taurins et transmission des conclusions des travaux à l’UVTF.

* Éditer et distribuer un Document d’information sur le déroulement correct de la corrida et son jugement (destiné au grand public).

* Utiliser un Mouchoir violet pour signifier le désaccord des aficionados lorsque l’octroi de trophées est immérité.

* Le vote de la FSTF au sein du jury du prix Claude POPELIN (Meilleur lidiador de la temporada française) va à David MORA.

* Le prix « EL TIO PEPE » va au picador Tito SANDOVAL qui s’est distingué à plusieurs reprises par d’excellentes prestations.

* Le prix au plus mauvais geste taurin va :

- Aux MAESTROS VEDETTES du « G10 » pour leurs exigences suicidaires quant à l’avenir de la corrida, notamment :
o    « Combattre » des toros de piètre présentation, quelquefois même indignes, provenant le plus souvent des mêmes élevages, ceux qui n’ont pas la meilleure réputation de force, de caste et de bravoure (voir les parodies du tercio des piques !) ;
o    Demander des cachets exorbitants, qui plus est, dans un contexte de crise.

Accessits :
- Aux MAESTROS qui ont accepté les contrats de Quito (simulacres de corrida !) ;

- Au groupe de presse « MIDI LIBRE » qui, au mépris de la déontologie de la presse, se  fait le porte-parole des groupuscules antis corrida, de leurs provocations dangereuses et censure volontairement le monde taurin !


* Le Bureau fédéral, qui a été élu à l’unanimité pour les trois ans à venir, est le suivant :

Roger MERLIN Président (Bayonne), Jean-François COSTE Vice Président, Secrétaire (Céret), Guy TANGUY Trésorier (Toulouse), Jean-Jacques DHOMPS communication, webmaster (Castres), Pierre ROUGEOT (Béziers), Patrice SIFFLET (Montpellier), Hubert VAUDOUX (Beaucaire), Yannick JAOUL (Arles), Christian JAURIBERRY (Paris), Charles CREPIN (Nîmes), Eric PUJANTE (Nîmes).

Par ailleurs, une déléguée participera aux travaux du bureau : Dominique DESPLATS (Mont de Marsan)


Le prochain Congrès sera organisé les 20 et 21 Octobre 2012 dans la région Sud-Centre.

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article