Voyage à Cordoue - ALBERTO LAMELAS

Publié le par cercletaurin.nimois

Le 25 mai prochain, le torero de Cortijos Nuevos (Jaen) offrira aux voyageurs du CTN, lors de leur visite de la prestigieuse ganaderia de La QUINTA, la tienta d'une vache et  le combat et la mise à mort d'un toro.

Notre ami Paul BOSC nous présente

 Alberto Lamelas, un torero-guerrier

Comme beaucoup de toreros, le chemin de la reconnaissance est souvent un chemin de croix. Certes il n'existe pratiquement plus, aux alentours de Madrid, ces routes de la terreur que les novilleros et matadors empruntaient pour se faire connaître des directeurs d'arènes ou plus simplement des aficionados face à des toros monstrueux qui ne pensaient qu'à une chose : trouer la peau de ces téméraires fantassins.

A 33 ans, Alberto Lamelas Gonzales a dû chercher en France ce qu'il ne parvenait pas à obtenir en Espagne : des contrats. Certes pas ceux où El Juli, Manzanares, Lopez Simon, Enrique Ponce sont engagés pour combattre des toros de Juan Pedro Domecq ou Garcigrande ou Victoriano del Rio mais ces rendez-vous avec les Dolores Aguirre, Victorino Martin, Valverde, Miura et autres élevages qui font frémir par leurs sauvageries, leurs cornes, leurs poids. A Vic Fezensac, il a sauvé la feria face à un Dolores Aguirre de légende, A Mont de Marsan et à Ales il a été gravement blessé, A Aignan, il a coupé 2 oreilles ; à Vic il est en passe de succéder à Ruiz Miguel dont la statue est sur la place. Tout cela parce qu'un jour Robert Pilès a relancé sa carrière qui s'enlisait depuis son alternative à Valdemoro en mai 2009.

Aujourd'hui Alberto Lamelas est entré dans le cercle fermé des toreros-guerriers comme Rafaelillo, Manuel Escribano ou El Fundi qui, un temps, ont également été apodérés par le matador nîmois. Il est au cartel de la corrida de Dolores Aguirre, le 5 juin 2017 pendant la semaine torista de la San Isidro juste après une corrida de Valverde à Ales le 28 mai et à Vic- Fezensac face à des Dolores Aguirre le 3 juin.

Par Paul BOSC.

 

Merci Paul pour cette présentation, tu exacerbes encore notre envie de le rencontrer.

A très bientôt,

Martine pour le Commission Voyage du CTN.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article